Glossaire de la décroissance réelle

Il en va du discours sur la « Décroissance », comme il en va du discours sur d’autres thèmes centraux de l’organisation collective, à savoir qu’il ne peut être bien reçu, ni donc réellement approuvé, ni contesté efficacement, si les mots et termes employés n’ont pas été clairement définis avant que d’avoir été formulés. En effet, combien de débats sur la décroissance, mais également sur le capitalisme, la démocratie, la liberté ou la justice sont-ils biaisés ou occultés de leur sens profond, par le seul fait que les protagonistes n’attribuent pas la même signification aux termes qu’ils emploient ? Il apparaît donc que les débats en cours ou à venir dans le cadre des prochaines échéances électorales gagneraient à être clarifiés par un travail préalables de définition des termes stratégiques employés par les uns et les autres.

Ayant déclaré ma candidature pour cette élection, il me semble donc nécessaire d’engager ce travail lexical afin que les mots que j’emploierai ne puissent être détournés du sens que je leur aurai attribué et consigné dans un document de référence librement accessible, sorte de glossaire qui pourrait être dénommé “glossaire de la décroissance réelle”.

Qu’est-ce qu’un glossaire ? Ce mot est apparu au 16ème siècle, sous la forme de glosaire. Il est emprunté du latin glossarium, signifiant « langue ». Il désignait anciennement un dictionnaire expliquant certains mots obscurs d’une langue par d’autres termes de la même langue. Aujourd’hui, le glossaire désigne l’indexation de l’ensemble des mots propres à un domaine scientifique, technique donné, ou, éventuellement, du vocabulaire propre à un auteur. C’est ainsi que nous pouvons parler du « glossaire de la médecine », qui va, a priori, contenir de nombreux mots utilisés par les médecins, du « glossaire de Rousseau », qui va contenir une interprétation de la langue de cet auteur dans le langage actuel, etc.

Dans un glossaire, les mots sont rangés par ordre alphabétique pour simplifier la recherche. Souvent présentées et confondues avec celles du dictionnaire, les définitions d’un glossaire ne sont pas forcément identiques à celles du premier. En effet, on y donne la définition d’un mot dans le contexte dans lequel il est utilisé ou le domaine auquel il se rapporte. Ainsi, le mot verre n’aura pas la même définition dans un glossaire sur les matériaux que dans un glossaire d’optique, par exemple. C’est pourquoi il faut annoncer, dans le titre du glossaire, ce à quoi il se rapporte. Par exemple, « Glossaire du bâtiment », « Glossaire de l’optique » et donc, ici « Glossaire de la Décroissance réelle », la Décroissance étant considérée en tant que système d’idées générales pouvant servir de base à un comportement individuel ou collectif.

Attention ! Que personne ne se méprenne sur mon propos, qui n’est pas ici de revendiquer la validation officielle de telle ou telle définition de terme, en temps que référence lexicale incontestable à vocation universaliste, mais tout simplement de prendre la peine (ou encore d’avoir l’honnêteté intellectuelle) de m’engager sur un contenu signifiant précis chaque fois qu’un mot ou qu’une notion générique sera employé, et ceci dans le but de ne pas laisser planer une zone d’incertitude propice à une habile auto-justification a posteriori chaque fois qu’une objection pénible me serait opposée.

C’est ainsi que ce glossaire se voudra contradictoire dans la mesure où, pour chaque terme indexé, je ferai en sorte de juxtaposer ma définition particulière, c’est à dire celle des théoriciens de la décroissance inéluctable, (ou décroissance réelle) représentés notamment par le Parti pour l’Après Croissance (PPAC), avec les principales acceptions propres aux différentes tendances identifiées sur le sujet, tels : Décroissance, Décroissant, Oligocratie, Démocratie, Liberté, Egalité, Justice, Intérêt général, Populisme, Productivisme, Service public, Libéralisme, Capitalisme, Ecologie, Anarchie,  liste non exhaustive pouvant être abondée par la suite, …….

A propos de Christian Laurut 77 Articles
Chercheur indépendant en organisation sociétale

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*