Le taux de retour énergétique

Le taux de retour énergétique (TRE), est un facteur déterminant de la durabilité et du succès de la société industrielle, qui lui a permis notamment de compenser, donc de masquer, pendant la période de ses débuts (disons de 1850 à 1970), le mode comptablement et structurellement déficitaire de son activité, en équilibrant la charge de variation négative de stock par un produit d’excédent de gestion équivalent. Nous n’entrerons pas ici dans les détail de ce mécanisme comptable qui sera largement étudié dans le prochain chapitre sur l’impasse comptable.

Ce qu’il important de retenir immédiatement, par contre, c’est le rôle de ce taux de retour énergétique TRE ou EROI (Energy Return On Investment) d’un point de vue strictement physique.

La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Pour vous abonner cliquez ici

A propos de Christian Laurut 111 Articles
Chercheur indépendant en organisation sociétale

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*