4ème principe : L’égalité des chances

Présentation vidéo des 13 principes du préambule au Programme pour une société de l’après croissance – 4ème principe : L’égalité des chances

Texte de la vidéo : 4ème principe:  L’égalité des chances

Qu’est ce que l’égalité ? Dans la constitution actuelle il en va de l’égalité comme de la liberté pour ce qui concerne son acception qui datent elles aussi de la révolution de 1789 c’est à dire de l’égalité de tous devant la loi. Or il est évident que cette égalité minimale est loin d’être suffisante pour mettre en place une société juste et équitable. Les disparités de revenus entre les individus ont largement remplacé voir supplanté les privilèges aristocratiques de l’ancien régime et il convient aujourd’hui de donner un autre sens à l’égalité que la seule égalité devant la loi. Nous voulons parler de l’égalité des chances, notion qui est bien entendu totalement absente des textes constitutionnels actuels. Cette égalité des chances ou, plus exactement, cette égalité des « conditions d’accession à un revenu suffisant » fait partie des lignes directrices fondamentales de notre nouvelle constitution. L’égalité des conditions d’accession à un revenu suffisant qui définit l’égalité des chances n’est pas synonyme d’égalité de revenus, notion qui ramène aux idéologies dites égalitaristes. A défaut d’être acceptable, le processus de création de différences de revenus entre les citoyens mise en oeuvre au cours de leur existence par le fait exclusif d’efforts plus intenses, de durée de travail plus longue, d’expertise plus avancée ou de prise de risque plus grande, ce processus ne doit pas être combattu par le contrat social.

Ce principe d’égalité des chances tel qu’il est défini doit être mis en place principalement par un mode de transmission du patrimoine et par un système d’enseignement, tous deux réellement égalitaire. Au principe minimal d’égalité de tous devant la loi, la constitution nouvelle ajoute et inscrit celui d’égalité des chances. C’est le quatrième point de rupture avec le système actuel

Rappel récurrent  : Le Programme pour une société de l’après croissance est fondé sur l’hypothèse de la décroissance inéluctable de  notre système économique. C’est pourquoi il propose un cadre politique afin que notre société puisse mettre en œuvre sa capacité de résilience dans des conditions optimales et construire son déclin en se préservant de l’effondrement. Ce cadre est exposé dans un programme global impliquant un certain nombre de modifications législatives, tant au niveau des codes juridiques, qu’au niveau de la constitution elle-même. Il est fondé sur une hypothèse fondamentale et 13 principes directeurs qui constituent autant de ruptures avec le système actuel.

Appel à volontaires pour démarcher les parrainages : L’objectif de Christian Laurut est de faire en sorte que ce Programme pour une société de l’après croissance soit présenté lors de la prochaine élection présidentielle de 2022, par sa voix et dans le cadre d’un mandat impératif. Un appel est lancé dès aujourd’hui à tous les citoyens intéressés et motivés par cette démarche afin qu’ils se portent volontaires pour aller solliciter des promesses de signatures auprès des maires et élus de leurs localités avoisinantes. Chaque sympathisant est invité à contacter l’équipe de campagne en envoyant un courriel à l’adresse equipe@christianlaurut.com et en indiquant simplement « volontaire 500 signatures ». Nous vous contacterons alors par retour pour plus d’informations et vous proposer un mode d’action. A bientôt et vive la société de l’après croissance !

A propos de Christian Laurut 107 Articles
Chercheur indépendant en organisation sociétale