Critique de la décroissance dite « volontaire »

La critique de la décroissance dite volontaire est, d’un certain point de vue, similaire à celle de la croissance ordinaire car, en se fondant également sur l’étude d’élément objectifs nous pouvons observer que la décroissance volontaire, bien que témoignant d’un comportement respectable (voire admirable) au niveau individuel, constitue, en réalité, une chimère politique  depuis maintenant près  d’un demi siècle. Si elle est une chimère, c’est dans le meilleurs des cas. Dans le pire des cas, c’est une imposture renforçant de fait les institutions du capitalisme oligocratique.

La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Pour vous abonner cliquez ici

A propos de Christian Laurut 107 Articles
Chercheur indépendant en organisation sociétale

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*