VIDEO : Le pouvoir politique fondateur de l’agriculture croissanciste

Présidentielle Décroissance – Vidéo chronique n°16 du 23/11/2021 (durée : 30 mn) – Série : Les chroniques de la fin de la croissance – Rubrique : L’impasse alimentaire

Texte de la vidéo :

Nous avons dit dans la chronique précédente, que la révolution industrielle à la fin du 19ème siècle vise à produire des biens nouveaux par un processus nouveau, à la différence de la révolution agricole qui, elle, se matérialise à la fin du 20ème siècle par la production de biens identiques, mais par un processus nouveau. Ainsi, dans le premier cas, nous sommes bel et bien en présence d’un phénomène d’essence purement individuel, que l’Etat, bien entendu, cherchera rapidement à encadrer et réglementer, alors que dans le second cas, nous assistons à un processus quasiment inversé où c’est l’Etat lui même qui, par l’intermédiaire de son appareil technocratique (pour la mise en forme) et de son bras législatif (pour la mise en place), va imposer et créer les conditions du changement, même si nous devons à la vérité de dire qu’aucune voix ne vint s’élever dans la profession pour contester cette volonté.

La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Pour vous abonner cliquez ici

A propos de Christian Laurut 107 Articles
Chercheur indépendant en organisation sociétale

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*