Hommage à Pierre Fournier

Au commencement les écolos étaient décroissants et le premier décroissant s’appelait Pierre Fournier. Ce n’était pas un type particulièrement marrant, et pourtant il était chroniqueur-dessinateur dans le journal le plus drôle et iconoclaste que la presse française ait connu et ne connaîtra sans doute jamais plus : l’Hara-kiri/Charlie Hebdo des années 1969/1973.

La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Pour vous abonner cliquez ici

A propos de Christian Laurut 145 Articles
Chercheur indépendant en organisation sociétale

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*