9 – Le syndrome du “fond de cuve »

Chapitre 9 de la série “Histoire économique et politique du 21ème siècle”.

Avec l’échec du « Parti de la taxe » dans les pays développés, le capitalisme avait perdu son joker, celui de se transformer en capitalisme d’état pieusement dénommé « capitalisme durable », et de remplacer ses marges industrielles libérales par des impôts camouflés sous un alibi   écologiste. Ainsi n’ayant pu investir l’Etat par défaut d’analyse politique pertinente (mais cela n’avait jamais été son fort, ayant toujours préféré l’usage de sa « main invisible »), il se trouva donc contraint de perpétuer tant bien que mal l’exploitation de ses vieilles recettes commerciales, mais appliquées à une société aux moyens déclinants, ce qui, peu à peu, le conduisit à une situation d’extrême fragilité.

La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Pour vous abonner cliquez ici

A propos de Christian Laurut 145 Articles
Chercheur indépendant en organisation sociétale

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*