Courrier des lecteurs

Les lecteurs peuvent déposer des commentaires  de deux façons :

  1. soit spécifiquement à un article dans la zone de commentaire dédiée à cet effet en dessous de chaque article
  2. soit d’ordre général dans la zone de commentaires ci-dessous :

4 Comments

  1. Grâce au mouvement mpOC (mouvement politique des objecteurs de croissance) en Belqique, je suis au courant de ce journal.
    Mais pourqoi diable avoir écrit “Demain la décroissance” , cela ressemble à de la procrastination. Cela devrait être “Ici et mainteant la décroissance”

  2. Demain, cela peut être demain matin, ou même tout de suite. L’intervalle va dépendre de la volonté du plus grand nombre. Mais même si cette volonté est défaillante, la réalité de décroissance est tout de même pour demain.

  3. C’est drole c’est la premiere chose qui m’est venue a l’esprit: Pourquoi “demain”?
    Donc, tout a fait d’accord avec Michel Dehon. Le mot “demain” est incomprehensible, car la decroissance a commence depuis un certain temps. Les premiers ecologistes la pratiquaient. Le mot “demain” est une contradiction avec les concepts d’ecologie et de decroissance. “La Gueule Ouverte” “annoncait la fin du monde”, et ca c’etait grammatiquement correct car chacun en lisant la phrase pouvait bien constater qu’il etait encore vivant, et le but c’etait bien de continuer a vivre, pas de mourir. La realite de decroissance ne peut etre que tout de suite. C’est la definition du concept!

  4. La réalité d’aujourd’hui, c’est la croissance, pas la décroissance. La décroissance, c’est donc demain (quoi qu’on fasse) et pas aujourd’hui. CQFD. Dire que la décroissance a déjà commencé est abusif (sauf à prendre ses désirs pour des réalités)

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*